📆 22 janvier 1892 : Naissance de Marcel Dassault

📆 22 janvier 1892 : Naissance de Marcel Dassault

 

📌 Timbre :  Marcel Dassault (1892-1986), ingénieur, homme politique, entrepreneur et PDG du Groupe Dassault - YT n° 2502 - année 1988

 

📕 Né en 1892 à Paris - Décédé le 17 avril 1986 à Neuilly-sur-Seine

Marcel Ferdinand Bloch est un ingénieur, homme politique et entrepreneur.

Après des études secondaires passées au lycée Condorcet à Paris, il entre à l'École d'électricité Bréguet (ESIEE), puis intègre l'École supérieure d'aéronautique et de construction mécanique (Supaéro) dont il sort diplômé en 1913.

Il dessine, à titre privé l'Hélice Éclair pour avion en 1915, utilisée par l'aviation française durant la Première Guerre mondiale.

Avec la paix, le marché de l'aéronautique s'écroule, ce qui n'empêche pas Potez de perséérer et de créer sa propre compagnie d'aviation. En 1928, Poincaré institua un Ministère de l'Air qui favorisa la conception par des ingénieurs de prototypes artisanaux. Ce fut l'occasion pour Bloch de recevoir la commande de 20 avions sanitaires à la fin de l'année 1931.

Sous le Front populaire, en 1936-1937, la société Bloch fut nationalisée et incorporée à la Société nationale des constructions aéronautiques du sud-ouest (SNCASO). En plus de l'usine de Courbevoie, la SNCASO regroupait une usine à Bordeaux et une autre à Rochefort. Marcel Bloch fut nommé administrateur délégué de la SNCASO, et avec le chèque reçu pour son expropriation, il investit dans la Société anonyme des avions Marcel Bloch (SAAMB), bureau d'études qu'il avait fondé en décembre 1936.

La course aux armements qui précéda la Seconde Guerre mondiale se traduisit par une croissance spectaculaire du secteur aéronautique. La SNCASO qui comptait 1500 ouvriers en 1937 en comptera 7000 en 1940. Une nouvelle usine avait été construite à Chateauroux. Après la défaite de la France et l'armistice qui suivit, Marcel Bloch se retira dans sa villa de Cannes. Cependant Gringoire continue de se déchaîner contre le Juif Marcel Bloch. Le 6 octobre 1940, Marcel Bloch fut arrêté à Cannes et interné dans l'Indre. Le ministre de l'Intérieur obtint qu'il soit libéré en janvier 1941 et assigné à résidence à Thiers.

Il est arrêté par la Gestapo en mars 1944 et interné à la prison de Montluc, à Lyon. Il est déporté sans sa famille à Buchenwald. Il porte le triangle rouge des prisonniers politiques. De santé fragile, Marcel Bloch pouvait redouter de ne pas survivre longtemps dans un camp de concentration particulièrement dur, mais il fut signalé auprès du « comité des intérêts français » dirigé par Marcel Paul, membre du Parti communiste français et chef de l'organisation clandestine du camp. C'est à cette organisation qu'il doit d'être encore vivant à la libération du camp en avril 1945.

En 1946, il fait changer son patronyme en Bloch-Dassault puis en Dassault. Dassault est une déformation du nom de code « Char d'assault » utilisé par son frère, le général Darius Paul Bloch, dans la résistance.

Sa société devient la société des avions Marcel Dassault qui produit les premiers avions à réaction français : Ouragan (1949), Mystère II (1952), Mystère IV (1954), Super-Mystère B-2 (1955), Mirage III (1956), Mirage IV (1959) qui équipent les forces nucléaires françaises et l'avion civil, bi-réacteur d'affaires Mystère-Falcon (1963). Puis le mirage F1 dont le premier vol a lieu en 1963. Une division électronique est également créée en 1954 pour le déeloppement de radars.

Absorbant les usines Bréguet, elle produit alors l'Alpha Jet (1973) avec l'allemand Dornier, avion d'entraînement qui équipe entre autres la Patrouille de France, le Jaguar avec British Aircraft Corporation, le Mirage 2000 (1978), l'avion de transport de passagers Mercure (1973), le Rafale et des éolutions de la série des Falcon. Il se crée ainsi un groupe industriel militaire et civil centré sur l'aviation, l'électronique (Électronique Serge Dassault) et l'informatique (Dassault Systèmes).

Il s'intéresse également à la presse en créant un hebdomadaire Jours de France, concurrent de Paris Match ».Gaulliste, il fut sénateur des Alpes-Maritimes, puis député de l'Oise jusqu'à sa mort à 94 ans.

 

INFORMATIONS SUR LE TIMBRE :

valeur neuf : 0.55 €
valeur oblitérées : 0.15 €
Valeur charnière : 
année : 1988
fin d'émisssion : 1988
Valeur : 3 Frs 60 cts
quantité émise : 5 129 018
graveur : Jacques Gauthier
dessinateur : Jacques Gauthier

Description du Timbre : Marcel Dassault (1892-1986), ingénieur, homme politique, entrepreneur et PDG du Groupe Dassault, né à Paris.

 

🌐 En savoir plus :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Marcel_Dassault

sources : ©wikipedia ©wikitmbre ©herodote.net
Acheter chez ebay ebay | Achetez sur Rakuten rakuten





LA SELECTION DE TIMBRES AVEC NOTRE PARTENAIRE EBAY
VARIETE BLASON TVP VERT MONACO 2502a LEGENDE PHILAPOSTE 2007 RARE !!!
VARIETE BLASON TVP VERT MONACO 2502a LEGENDE PHILAPOSTE 2007 RARE !!!
89.0 €
►NEUF CARNET 10 X TIMBRES MONACO BLASON TVP VERT PHILAPOSTE 2008 VARIETE 2502b ◄
►NEUF CARNET 10 X TIMBRES MONACO BLASON TVP VERT PHILAPOSTE 2008 VAR
109.99 €
►ETAT NEUF ! RARE TIMBRE MONACO BLASON TVP VERT PHILAPOSTE 2008 VARIETE 2502b !◄
►ETAT NEUF ! RARE TIMBRE MONACO BLASON TVP VERT PHILAPOSTE 2008 VARI
13.99 €
Timbres Monaco Carnet dix timbres blason Vert n° 2502B
Timbres Monaco Carnet dix timbres blason Vert n° 2502B
15.0 €
Monaco - 2007 - No 2502a - Armoiries - Oblitéré
Monaco - 2007 - No 2502a - Armoiries - Oblitéré
33.0 €
MONACO N° 2502 ** Neuf sans charnière, TTB
MONACO N° 2502 ** Neuf sans charnière, TTB
1.0 €
timbre MONACO n°2502 NEUF** de 2005 MNH
timbre MONACO n°2502 NEUF** de 2005 MNH
0.5 €
Timbre France neuf** 2502
Timbre France neuf** 2502
0.55 €
Monaco Num 2502b ** MNH Serie courante philaposte  2008
Monaco Num 2502b ** MNH Serie courante philaposte 2008
6.8 €

Écrire un commentaire pour Timbre 22 janvier 1892 : Naissance de Marcel Dassault

Commentaires Facebook