📆 15 avril 1797 : Naissance de Adolphe Thiers - YT n° 935 année 1952

📆 15 avril 1797 : Naissance de Adolphe Thiers  - YT n° 935 année 1952

 

📌 Timbre : Adolphe Thiers (1797-1877), homme d’État - YT n° 935 année 1952

  

📕 Né en 1797 à Marseille - Décédé le 3 septembre 1887 à Saint-Germain-en-Laye

étudiant brillant, il gagne Paris avec une formation d'avocat mais, désireux d'accéder au plus vite aux plus hautes marches du pouvoir, il s'engage dans le journalisme.

En 1823, chez le banquier Laffitte, le jeune Thiers est présenté à Talleyrand. Le « Diable boiteux », reconnaît dans le jeune ambitieux un alter ego. Il va s'attacher à lui, le chaperonner et guider ses pas dans la haute société. à ceux qui feront reproche au prince d'aider un parvenu marseillais, il répond : « Thiers n'est pas parvenu, il est arrivé ! »

Thiers publie en 1824 la première Histoire de la Révolution française. Il la prolongera plus tard avec une Histoire du Consulat et de l'Empire.

Il devient le patron du Constitutionnel, le journal de la bourgeoisie d'affaires. En 1830, Thiers rédige une protestation des journalistes contre les Ordonnances du roi Charles X et contribue à la chute de ce dernier.

À l'issue de la révolution des Trois Glorieuses, en juillet, il fait partie de ceux qui portent Louis-Philippe 1er sur le trône. Son rêve est celui d'une monarchie parlementaire « Le roi règne et ne gouverne pas ». Député des Bouches-du-Rhône en octobre 1830, il accède aussitôt au gouvernement avec le portefeuille des Finances, puis celui de l'Intérieur. En avril 1834, il réprime au prix de 600 morts et 10 000 arrestations la seconde révolte des Canuts, les travailleurs lyonnais de la soie.

Il fait voter la « loi des Bastilles » qui va enfermer Paris dans un corset de fortifications.

Chassé par le roi et remplacé par Guizot, il n'aura de cesse de le combattre pour provoquer sa chute. Tandis que Louis-Philippe 1er, envisage d'abdiquer pour ramener la paix civile, Thiers lui conseille de « sortir de Paris pour y rentrer avec le maréchal Bugeaud et 50 000 hommes ». Le roi, horrifié, repousse l'idée de répandre le sang du peuple et préfère la fuite.

Sous la Deuxième République, l'habile manœuvrier encourage le prince Louis-Napoléon Bonaparte à se présenter à la présidence de la République. Il rompt avec lui lorsque se profile le coup d'état du 2 décembre 1851 qui instaurera le Second Empire.

Adolphe Thiers se fait élire député de Paris en 1863. Il dénonce la diplomatie aventureuse de l'empereur et se signale après la bataille de Sadowa par une singulière prescience du danger prussien et des drames à venir. Il s'oppose à l'entrée en guerre de la France contre la Prusse en juillet 1870

Thiers a 73 ans quand s'effondre le Second Empire. Ce sera la négociation du traité de Francfort avec Bismarck et la sauvage répression de la Commune.

Thiers devient le deuxième président de la République française. L'opinion publique s'accoutume aux institutions républicaines. Thiers lui-même se rallie peu à peu à la République mais les députés monarchistes par défiance à son égard, ils lui interdisent le 13 mars 1873 d'assister aux travaux de l'Assemblée nationale. Cette disposition va se perpétuer jusqu'à nos jours. Le 24 mai 1873 il donne sa démission.

Le 16 juin 1877, le républicain Gambetta salue son vieil adversaire du titre de « libérateur du territoire ». Thiers, en effet, a l'insigne mérite d'avoir bouclé en deux ans le remboursement de l'indemnité de guerre de 5,5 milliards de francs due aux Allemands.

 

LES COTES :


valeur neuf : 1.90 €
valeur oblitérées : 1.90 €
Valeur charnière :
année : 1952
fin d'émisssion : 1953
Yvert et Tellier : N° 935
valeur faciale :  30 Frs + 7 Frs
quantité émise : 1 200 000
graveur :  Pierre Gandon
dessinateur :   Pierre Gandon

Description du Timbre : Adolphe Thiers (1797-1877), homme d’État, né à Marseille

🌐 En savoir plus :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Adolphe_Thiers

sources : ©wikipedia ©wikitmbre ©herodote.net




LA SELECTION DE TIMBRES AVEC NOTRE PARTENAIRE EBAY & RAKUTEN
FRANCE-1952-Thiers N°935 neuf ** luxe
FRANCE-1952-Thiers N°935 neuf ** luxe
3.0 €
CÉLÉBRITÉS - 1952 YT 935 - TIMBRE NEUF** MNH LUXE
CÉLÉBRITÉS - 1952 YT 935 - TIMBRE NEUF** MNH LUXE
2.35 €
PIPOLES de 1952, Neufs ** = Cote 60 € / Lot Timbres France 930 à 935
PIPOLES de 1952, Neufs ** = Cote 60 € / Lot Timbres France 930 à 93
12.0 €
France 1952 Célébrités du XIXe Y&TN°930 à 935 6 timbres non oblitérés MNH/TR9357
France 1952 Célébrités du XIXe Y&TN°930 à 935 6 timbres non oblit
20.0 €
France - 1952   n° 935   neuf **
France - 1952 n° 935 neuf **
3.8 €
FRANCE 1952 TIMBRE NEUF** YVERT SÉRIE CÉLÉBRITÉ N°930 à 935
FRANCE 1952 TIMBRE NEUF** YVERT SÉRIE CÉLÉBRITÉ N°930 à 935
9.0 €
930 à 935 (1952) Série Célébrités de Flaubert à Thiers N* (cote 36e) (8133)
930 à 935 (1952) Série Célébrités d
8.0 €
Célébrités 1952 - XIXème Siècle - Aldolphe Thiers 30f+7f violet (Superbe n° 935) Neuf* - Cote 7,00€ - France Année 1952 - brn83 - N31783
Célébrités 1952 - XIXème Siècle - A
1.7 €
930 à 935 (1952) Série Célébrités de Flaubert à Thiers N** (cote 60e) (6724)
930 à 935 (1952) Série Célébrités d
12.0 €
célébrités du 19ème siècle (2) : flaubert-manet-st saëns-poincaré-haussmann-thiers série complète année 1952 n° 930 931 932 933 934 935 yvert et tellier luxe
célébrités du 19ème siècle (2) : fl
19.5 €
4 TIMBRES NEUFS SANS GOMME 1952 MONET St SAENS POINCARÉ THIERS YT 931 932 933 935
4 TIMBRES NEUFS SANS GOMME 1952 MONET St SAENS POINCARÉ THIERS
5.99 €
FRANCE. TIMBRES N°930 A 935. CELEBRITES DU 19eme SIECLE .(1952)
FRANCE. TIMBRES N°930 A 935. CELEBRITES DU 19eme SIECLE .(1952)
24.0 €

Écrire un commentaire pour Timbre 15 avril 1797 : Naissance de Adolphe Thiers - YT n° 935 année 1952

Commentaires Facebook